Comment créer un site web pour son entreprise ?

par | 23, Fév, 2021 | Création de sites

Le but de cet article est de vous présenter les différentes étapes à suivre afin de lancer un site internet institutionnel ou une boutique en ligne. Vous y trouverez également des astuces concrètes, pour bien faire vos choix.

Définir votre projet et concept

Ainsi, avant de commencer à créer votre site, vous devez bien définir votre projet et vous poser les bonnes questions :

  • Quel est l’objectif de votre site : informer sur votre entreprise, vendre des produits, créer un lien social… Vous allez devoir décider de la thématique.
  • Votre site doit-il pouvoir vendre des produits en ligne, est-ce une boutique ?
  • Avez-vous déjà des contenus, des images, un logo, une identité visuelle ?
  • Comment allez-vous faire connaître votre site ? Un budget de communication est-il prévu ?

Trouver un nom de domaine disponible

Après avoir bien défini la thématique et les objectifs de votre site web, il va falloir réfléchir à son nom et plus précisément à son nom de domaine (ndd). Le ndd fait parti de l’adresse, par laquelle les internautes vont accéder à votre site et que les moteurs de recherche vont référencer.

Ainsi, en fonction de votre secteur d’activité, vous pouvez par exemple choisir d’utiliser le nom de votre marque si elle existe déjà, votre nom si vous êtes indépendant, inventer un nom ou encore déterminer un nom composé d’expressions bien requêtées dans Google . Une fois votre nom défini, il faudra vérifier si il est disponible et le réserver pour pouvoir l’utiliser. Il existe plusieurs sites (Google Domains, Ovh, Hostinger,…) qui permettent de tester la disponibilité du ndd de l’enregister et l’acheter.

C’est également sur ces sites que vous allez devoir choisir les extensions de votre domaine : .fr , .com , .net ,…. Chaque extension correspond à un pays, un lieu, une spécificité. Privilégiez le .com et l’extension correspondant au pays visé et dans lequel vos produits sont vendus (.fr pour la France). Faites également attention à définir la durée pour laquelle vous réservez votre ndd, afin de ne pas vous retrouver sans site du jour au lendemain. Généralement, elle est de un an renouvelable.

Astuce marketing digitalAfin de déterminer des termes bien requêtés sur les moteurs de recherche, qui pourrait constituer le nom de votre marque, vous pouvez utiliser l’outil de planification des mots clés de Google Ads. Cet outil indique en fonction de mots clés que vous rentrez, le nombre moyen de recherches mensuelles effectué par les internautes sur ces termes. Il donne également de nouvelles idées de mots clés populaires associés et complémentaires à vos termes.

Sélectionner un hébergeur

La prochaine étape consiste à sélectionner un hébergeur ou votre site et votre base de données seront sauvegardées et enregistrées. Ovh, o2switch,… de nombreux acteurs existent et peuvent vous proposer à la fois l’hébergement et la réservation de votre ndd. Ces prestataires d’hébergement proposent différentes formules par abonnement mensuel, à partir d’environ 3€ TTC par mois. Les tarifs varient en fonction de vos besoins notamment la taille de vos données et l’espace nécessaire pour les sauvegarder. Plus votre site comporte de pages techniquement complexes, plus il nécessitera de ressources et plus les coûts d’hébergement seront élevés. On parle d’un hébergement mutualisé lorsque plusieurs sites sont hébergés sur le même serveur. Avec un hébergement dédié, un seul site sera hébergé au même endroit.  

Si vous rechercher un hébergeur français local, vous pouvez passer par o2switch, basé à Clermond Ferrand. Pour 5€ HT par mois, vous pourrez mettre en ligne autant de sites que vous le souhaitez. De plus, le service client est vraiment très réactif.

Sélectionner et installer votre cms

Une fois votre hébergeur sélectionné, il faudra choisir quel logiciel ou cms vous souhaitez utiliser pour créer votre site internet. Un cms (système de gestion de contenus) permet de créer les pages de votre site et de le mettre en ligne. De plus, via l’installation de modules, vous pouvez personnaliser votre site et y ajouter de très nombreuses options : référencement, emailings, formulaires d’inscription, pop-up , sauvegarde….

Parmi les cms les plus utilisés sur le marché, on retrouve WordPress, Joomla, Drupal ou encore Typo3. A noter que WordPress, avec une part de marché de 62,6% dans le monde source est le leader des cms. Source : Ionos – Comparatif de CMS 2021: le top 10 des systèmes open-source. C’est un logiciel open source, son code source peut être lu, redistribué ou modifié. Ceci est un bon avantage, car il existe une communauté d’utilisateurs très active. Les mises à jour sont régulières, les modules sont souvent gratuits ou peu coûteux et les ressources sont nombreuse.

Une fois votre choix effectué, vous devez installer votre cms. Si vous choisissez un des principaux cms, de nombreux hébergeurs pourront vous proposer une installation rapide et facile de celui-ci.

Pour savoir si un site concurrent a été crée avec wordpress ou un autre cms, vous pouvez vous rendre sur le site whatcms.org et taper son adresse. Vous saurez ainsi avec quelle technologie le site a été développé.

Choisir le thème

Le choix du thème est essentiel à la création de votre site. Un thème est un modèle de mise en forme graphique avec lequel vous allez pouvoir personnaliser l’apparence de votre site. Il importera d’adapter le thème que vous sélectionnez avec votre logo, vos couleurs et votre charte graphique selon vos envies. Le cms WordPress (version 5.6) propose par défaut et gratuitement le thème Twenty Twenty One qui est une bonne base. Cependant, vous aurez beaucoup plus de possibilité de personnalisation en passant par des constructeurs de thèmes payants. Des theme builder comme Divi (environ 60€ par an) ou Elementor, vous donne accès à de nombreuses options de personnalisation. Vous pourrez entre autre créer des effets visuels, construire vos menus, header, footers et gérer la partie responsive des pages sur mobile et tablette,…

Il est essentiel avant d’acheter un thème de vérifier qu’il correspond bien à vos besoins. En effet, vous pouvez rapidement rester bloqué avec un thème proposant des modèles de pages difficilement personnalisables sans coder.

Préciser les contenus et fonctionnalités

Vous avez normalement à cette étape une bonne idée de la thématique de votre site. Il faut maintenant en préciser le contenu et les fonctionnalités :

  • Combien et quel type de pages souhaitez-vous créer : contenu, produits, informations, réseau social de pages, formulaires de contact ?
  • Quelles informations allez-vous mettre dans le menu ?
  • Quels visuels allez-vous utiliser ? 
  • Quelle est l’arborescence de votre site ? Plus précisément quelles sont les catégories principales, les sous-catégories, les produits ?
  • Souhaitez-vous relier votre site à vos réseaux sociaux, avec votre base clients, proposer une inscription à votre newsletter ?

Il est essentiel de bien définir l’arborescence de votre site ce qui permettra à la fois de bien structurer votre pensée mais également de vous référencer plus facilement sur les moteurs de recherche comme Google ou Bing.

Réfléchissez assez en amont aux différentes fonctionnalités que vous souhaitez mettre en place sur votre site : blog, carte interactive, jointure avec votre base de données client, logiciel de caisse, système d’envois d’emails… Ceci vous permettra d’anticiper au mieux le budget nécessaire à la création de votre site.

La rédaction du contenu

Une fois que votre arborescence a été crée, vous pouvez commencer à rédiger et créer les différents contenus du site. Vos pages doivent répondre à des questions concrètes que les internautes se posent. Pour les déterminer, l’outil en ligne Alsoasked vous permet de définir les questions que les internautes se posent en fonction d’une requête et ce dans n’importe langue et pays. Pour les requêtes, sélectionnez les mots clés que vous avez défini dans votre champs lexical.

Inspirez-vous des sites de vos concurrents, et constituez votre champs lexical à l’aide l’outil de planification des mots clés de Google.

La création des pages et le paramétrage de votre cms

Une fois vos contenus déterminés, commencez par construire la page d’accueil avec le constructeur de thème que vous avez sélectionné. La homepage est la page la plus représentative de votre activité et doit être un condensé des pages et rubriques de votre site. Les différentes zones de votre page d’accueil peuvent renvoyer sur les différentes pages, catégories, produits phare du site afin que l’internaute comprenne de ce que vous faites.

Construisez ensuite, les autres pages de votre site, la page contact et son formulaire grâce auquel les clients peuvent vous joindre. Si votre site est marchand créez vos fiches produits en les détaillant un maximum et mettez en place le tunnel de commande, l’expédition et les moyens de paiement.

Vous aurez certainement besoin d’installer différents modules en fonction des différentes fonctionnalités que vous aurez choisis. Le module woocommerce de wordpress vous permet par exemple de rendre votre site e-commerce et de créer des fiches produits. Stripe est un module de paiement qui permet l’encaissement par cb, virement, paypal sur votre site. Pensez à prendre des modules connus, dont le nombre d’installation est conséquent et compatibles avec la version de votre cms.

Observez les versions des sites concurrents sur votre smartphone, pensez à bien rendre votre site responsive et à l’adapter sur les différents types d’appareils et téléphones. Selon la Fevad, 40% des achats sur internet se sont faits sur mobile en 2020. Source : Médiamétrie – Etude propriétaire FEVAD – Janvier 2021.

Le référencement des pages

Dernière étape avant la mise en ligne de votre site : le référencement des pages. Vous pouvez utiliser des modules de seo tels que Yoast Seo sur wordpress afin de renseigner les balises titre et description pour chacune des pages. Intégrez y les mots clés de votre champs lexical.

Astuce : afin que vos balises soient affichées sur Google respectez la limite de 64 caractères pour la balise titre et 130 pour la balise description en février 2021.

Une fois votre site en ligne, inscrivez votre entreprise sur Google my business pour apparaître en local en tant que professionnel. Remplissez de manière précise et exhaustive les différents champs relatifs à votre activité et ajoutez des photos.

Le référencement étant un sujet assez vaste, j’aurais l’occasion de vous en reparler dans de prochains articles.

Rédaction : Frederic Houben

Rédaction : Frederic Houben

Consultant marketing digital

Faites appel à un consultant local basé à Lyon 6eme spécialisé en communication digitale. Devenez visible sur internet auprès des habitants de votre quartier.